à propos du festival

Albret Jazz Sessions est un festival de jazz se déroulant dans un cadre idyllique : en plein air, dans des châteaux de l'Albret pas tous accessible au public habituellement.

 

Albret Jazz Sessions#3 NOUVELLE FORMULE !

En 2019, le festival de jazz est programmé sur 3 concerts en août.

 

La programmation riche et variée offrira un voyage musical au cœur d'un jazz éclectique.
Lieu de replis en cas de pluie.
Un repas est proposé à chaque date sur place dès 19h sur réservation.


 

 

Interview Eric Barret,

directeur artistique Albret Jazz Sessions

 

Quel est votre parcours en tant qu’artiste de jazz ?

Je suis saxophoniste, compositeur et improvisateur de jazz et je joue cette musique depuis plus de quarante ans maintenant. J’ai appris auprès de mes aînés qui m’ont donné la chance de jouer avec eux quand j’étais plus jeune. J’ai participé au premier Orchestre National de Jazz en 1986 et me suis depuis essentiellement concentré sur mes propres formations qui vont du duo au septet.

 

Vous avez accepté de vous associer au festival Albret Jazz Sessions en tant que directeur artistique : pour quelles raisons ?

C’est la venue de mon frère dans la région il y a plus de dix ans qui a tout déclenché. Nous souhaitions au départ n’organiser qu’un seul concert au château de Laroche sur Vianne, puis la rencontre avec Jean-François Garrabos a permis la création du festival. J’en suis ravi car malgré un festival prestigieux dans un département voisin, le jazz était jusqu’à présent très peu présent dans le Lot-et-Garonne.

 

Quel bilan avez-vous pu tirer des deux premières éditions et quelles sont les évolutions sur cette troisième ?

Je constate avec plaisir que la fréquentation générale est en hausse, les gens sont intéressés par nos propositions, et c’est tant mieux. C’est la preuve que nous ne nous sommes pas trompés dans nos choix. La programmation est exigeante et les auditeurs l’accueille favorablement, j’en suis très content. Cette année la programmation ne sera que de trois concerts au lieu de cinq les années précédentes. C’est une année transitoire mais nous en profitons pour resserrer les concerts sur un temps plus réduit, ce qui permettra certainement de mieux fidéliser le public.

 

Comment se prépare la programmation d’un tel festival ?

Nous souhaitons toujours proposer une affiche éclectique : les différents styles musicaux, les orchestres, les personnalités artistiques ou le répertoire. Il nous semble important que se produisent aussi dans le festival des artistes originaires de cette région comme cette année avec la violoniste Fiona Monbet (qui revient après un beau succès l’an passé) et le batteur Matthieu Chazarenc qui joueront tous deux avec leur propre formation. Nous nous réunissons ensuite avec l’équipe de l’Office tourisme et les propriétaires des châteaux chez qui auront lieu les concerts et je propose des artistes que nous écoutons ensemble pour savoir quel sera le meilleur site de concert (entre 3 et 5 châteaux différents). Les discussions sont animées et passionnantes car il est important que les acteurs locaux connaissent bien la musique qui sera jouée pour pouvoir amener des gens aux concerts.

 

Quelle est la programmation pour cette troisième édition ?

Le quartette Canto de Matthieu Chazarenc est une formation acoustique qui voyage entre la chanson française, l’Amérique du sud et les Balkans. Le duo que forme Fiona Monbet avec Pierre Cussac relie le jazz au grand répertoire de George Gershwin et Leonard Bernstein, mais peut-être aussi de grands compositeurs classiques comme Maurice Ravel, ce sera certainement un mariage passionnant. Le trio que je propose avec Serge Lazarevitch et Jöel Allouche Close Meeting est une formation avec laquelle nous nous produisons depuis plus de vingt ans avec la plus grande complicité et une envie de partager intacte !

 

Que diriez-vous pour inciter les personnes à venir découvrir le festival Albret Jazz Sessions ?

Qu’il faut absolument venir car les musiciens ont besoin d’auditeurs pour créer leur musique ! L’un ne va pas sans l’autre. Le concert partagé est la raison d’être de la musique. Rien ne remplacera jamais la musique vivante. Les artistes ne peuvent pas vivre si on ne va pas les écouter et je pense également qu’on ne peut pas vivre sans musique !

 

Vous serez en concert le 7 août au château Saint-Loup en Albret à Montagnac sur Auvignon en trio avec Joël Allouche et Serge Lazarevitch. Pouvez-vous nous en dire plus ?

Il y a tellement de choses à dire sur ce qui nous réunit. Nous avons le même âge et nous connaissons depuis plus de trente ans. Le trio existe depuis plus de vingt ans, il avait été créé pour le festival de jazz de Nevers en 1997. Le répertoire est vaste qui mêle compositions personnelles et des thèmes des grands noms du jazz comme Thelonious Monk ou Ornette Coleman, mais aussi de la chanson avec Björk, Elvis Costello, Leonard Cohen en passant par des relectures de thèmes traditionnels d’Europe centrale… il y a de quoi faire !

Ce qui est formidable car nous nous connaissons parfaitement, mais avec toujours de la surprise, c’est que nous pouvons entrer sur scène sans avoir décidé de ce que nous allions jouer et créer le répertoire pendant le temps du concert ! C’est cela la musique vivante !


Site inetrnet officiel de l'office de tourisme de l'Albret

NOUS CONTACTER

 

OFFICE DE TOURISME DE L'ALBRET

Av. Mondenard - 47600 Nérac

accueil@albret-tourisme.com

www.albret-tourisme.com